La RDC lance un nouvel outil de lutte contre les antivaleurs dans la gestion des finances publiques

Un nouvel outil de lutte contre les antivaleurs dans la mobilisation des recettes publiques a été lancé mardi 8 février par le ministre des Finances, Nicolas Kazadi. Il s’agit de l’application FinAlerte, dont l’objectif est de promouvoir la bonne gouvernance des finances publiques. FinAlerte est téléchargeable sur l’ordinateur portable ou téléphone intelligent.  

A cette application s’ajoute un numéro vert, le 165, pour dénoncer toute injustice dont on est victime ou témoin. Le souci du ministère des Finances est d’arriver à une mobilisation optimale des recettes publiques, a affirmé Nicolas Kazadi. 

Une commission a été mise sur pied afin de faire le suivi et une évaluation rationnelle des plaintes des assujettis. Elle va loger au cabinet du ministre des Finances. 

Avec FinAlerte, assure le ministre Kazadi, toute personne physique ou morale, peut directement entrer en contact avec le ministère des Finances pour dénoncer la fraude fiscale, douanière, la concussion, les tracasseries financières ou administratives, en vue de contribuer à l’harmonisation et amélioration du climat des affaires dans le pays. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner