Ituri : arrestation de 7 militaires de la garde républicaine pour mutilation des cadavres

Sept militaires des forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), de l’unité de la garde républicaine ont été arrêtés mercredi 9 février dans la province de l’Ituri par les services de sécurité pour mutilation des corps des miliciens tués sur le champ de bataille.

L’acte posé par ces militaires, une semaine avant leur arrestation, enfreint les règles d’engagement au sein de l’armée en pleine opération, a indiqué jeudi 10 février à Bunia, le gouverneur militaire de l’Ituri, le lieutenant-Général Johny LUBOYA.

L’autorité provinciale a remis ces militaires entre les mains des autorités judiciaires, estimant qu’il faudra « des sanctions exemplaires, pour mettre fin à ces genres de pratiques qui ternissent l’image des FARDC ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner