RDC : l’ICCN veut concentrer ses activités dans 4 domaines stratégiques


L’Institut congolais de conservation de la nature (ICCN) a convoqué les états généraux de la conservation de la nature jeudi 10 février à Kinshasa.
Au regard du constat fait sur terrain par le directeur intérimaire de cet organe, Olivier Mushiete estime qu' il est important que l’ICCN concentre ses activités dans quatre domaines stratégiques, à savoir : la souveraineté, l’humanité, la responsabilité et la protection de la biodiversité.

"Pour ce qui concerne la souveraineté, il s’agit d’appliquer avec fermeté et respect la loi 14/003 sur l’ensemble du réseau de nos aires protégées. Deuxièmement, nous devons nous investir fortement pour faire respecter les limites des aires protégées et l’intégrité du territoire. Le troisième élément de souveraineté c’est bien évidemment la restauration de l’autorité de l’Etat jusqu’au plus profond du milieu rural », a détaillé Olivier Mushiete. 

Le dernier point consiste à mettre en évidence un certains antagonismes sectoriels, l’exploitation des ressources, bien évidemment la coupe des arbres pour faire du Makala, l’agriculture sur brûlis à l’intérieur de nos aires protégées et même dans les réserves intégrales, la caution des exploitations minières, des orpaillages que nous avons vécu récemment sur le Parc national de Garamba.  

A cela s’ajoute le braconnage pour la viande, pour l’ivoire et pour les espèces à la fois protégées et recherchées que sont les pangolins ou l’Okapi, a-t-il fait savoir.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner