Butembo : la MONUSCO s’attèle à l’élaboration d’un plan de protection des civils avec les communautés locales

La section des affaires civiles de la MONUSCO à Butembo, dans la province du Nord-Kivu, a débuté vendredi 11 février, une série de rencontres de mise à jour du  plan communautaire de protection, dans les quatre communes de la ville.

C'est dans l’objectif, « d’accompagner et appuyer les efforts de la communauté dans l’identification des menaces auxquelles elle fait face, mais aussi créer une synergie pour le développement des mécanismes de résilience locale », révèle la MONUSCO.

Au premier jour de rencontres, ce sont les leaders communautaires de la commune Vulamba qui ont été réunis pour identifier les quelques problèmes purement sécuritaires auxquels ils ont fait face durant les six derniers mois.

Le commissaire supérieur, David Kakoma, bourgmestre adjoint de la commune Vulamba a salué cette initiative de la MONUSCO dont il a souligné l’importance :

« Quand il y a une communion entre la population et les forces de sécurités ainsi que les autorités communales, vous constaterez que, tout marche bien, parce que si la population est bien instruite, bien avisée et bien sensibilisée, et que chaque fois quand il se présente dans n’importe quel coin un problème ayant trait à la sécurité et que les autorités ou les forces de l’ordre sont vite informées, l’intervention rapide va éviter les hémorragies sécuritaires. Que cela puisse continuer parce que, ça nous épargne beaucoup de choses ».  

Le commissaire supérieur David Kakoma attend l’apport de la population dans la sécurisation de la ville et de leurs biens.

« Je demande seulement de prendre conscience que, la sécurité ne concerne pas seulement les forces de l’ordre. Mais, la sécurité est une affaire de tout le monde. Tous ceux qui sont dans le comité directeur doivent prendre conscience de se mettre au travail pour permettre à ce que notre sécurité soit bien concentrée pour qu’il n’y ait pas des pleurs et des lamentations un peu partout », a recommandé, cet officier de la police nationale congolaise.

D’après la MONUSCO, la série de rencontres devrait  se poursuivre la semaine suivante dans les trois autres communes de Butembo. Il s’agit de Mususa, Kimemi et Bulengera.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner