Matadi : pénurie d'eau potable dans plusieurs quartiers depuis un mois

Plusieurs quartiers de la ville de Matadi au Kongo-Central connaissent une pénurie d'eau depuis un mois. Pour s'approvisionner en eau potable, les habitants de ces quartiers parcourent de longues distances pour atteindre les quartiers où l’eau coule des robinets. D’autres se tournent carrément vers la rivière Mpozo, a constaté dimanche 13 février le reporter de Radio Okapi.

 

Ce manque d’eau potable est plus accrue aux quartiers Soyo et Toulouse dans la commune de Matadi, où la population a fait plus d'un mois sans avoir vu jaillir l’eau potable de robinets. La même situation est aussi décriée dans les quartiers populaires de Matadi, comme Mikondo, Biwewe, kasu, Camp palmier et Camp banana.

Les habitants en quête d'eau sont visibles toute la journée sur les rues de la ville, avec leurs récipients à la main ou sur la tête.

Pour certains, les distances à parcourir, pour s’approvisionner, sont si longues et les quantités des récipients d’eau si nombreuses, qu’ils sont obligés de payer tous les jours un taxi pour les transporter.  

 Un notable de la ville de Matadi, Léon Zabole, indique que ce manque d'eau dans un milieu urbain est inadmissible. D’après lui, cette situation est à la base de la mort par noyade d'un enfant dans la rivière Mpozo, il y a quelques semaines.

Il estime que, « lorsque le gouvernement pense au développement à la base des territoires de la RDC, les villes devraient déjà être ééquipées en structures sociales de base ».

Radio Okapi  pas pu avoir le directeur provincial de la régie de distribution d'eau(REGIDESO) pour connaitre les causes de cette pénurie d'eau dans la ville.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner