Forum des As : « Fatshi : «Je serai sans ménagement à l’égard des officiers véreux»

Revue de presse de vendredi 18 février 2022

L’adresse du Chef de l’Etat aux officiers supérieurs et subalternes, sous-officiers des FARDC et de la Police, corps de Gardes nationaux et du Service national, est largement relayée par les journaux parus vendredi 18 février à kinshasa.

 

« Le Chef de l’Etat et Commandant suprême des FARDC et de la PNC, Félix Antoine Tshisekedi, a usé de la fermeté devant les forces de défense et de la sécurité nationales, au cours de la cérémonie d’échange des vœux organisée hier jeudi 17 février au Palais de la nation », rapporte Forum des As.

Une intervention qui, estime le journal,  s’apparente plutôt en une causerie morale compte tenu du contexte sécuritaire actuel. « Evoquant plusieurs cas d’indiscipline constatés à tous les niveaux de commandement dans l’Armée et la Police, lesquels auraient conduit à certains échecs vécus sur le terrain (mauvaise gestion des fonds et détournement du matériel mis à la disposition des commandants d’unités à tous les échelons), le Chef de l’Etat a qualifié un tel agissement de trahison vis-à-vis de la République », explique ce quotidien.

Il souligne que le Président de la République "promet de faire subir toute la rigueur de la loi aux épaules galonnées récalcitrantes et récidivistes".

Et  Econews d’analyser ces menaces de Tshisekedi comme « épilogue » à l’affaire de François Beya, conseiller spécial du Chef de l’Etat en matière de sécurité, interpellé à l’agence nationale des renseignements.

Ce qui justifie, selon ce tabloïd,  « le ton ferme » du président de la république envers les forces de défense et de sécurité.  

« C’est tout dit.  Pour l’essentiel, Félix Tshisekedi attend des hommes des troupes « loyauté et discipline » pour ne pas servir de tremplin à la déstabilisation des institutions de la République », ajoute le journal.

Par ailleurs, « le Commandant suprême des FARDC et de la PNC a exhorté les militaires au front à plus de courage et d’abnégation. Il a réitéré son engagement à ne ménager aucun effort pour améliorer, tant soit peu, les conditions de travail des militaires afin de booster leur rendement pour le bien du peuple congolais », note quant à lui, Le potentiel.

Il relève que Felix Tshisekedi a rappelé aux uns et aux autres, le noble devoir de défendre la Patrie et, en retour, a-t il dit, « la Patrie a l’obligation de tout mettre en œuvre pour vous mettre à l’aise ainsi que vos familles respectives afin que votre travail soit exemplaire ».

Et L’Avenir de conclure qu’à l’issue de cette rencontre « militaires, policiers et bâtisseurs du Service National renouvellent leur loyauté au chef de l’Etat »

« Fustigeant toute intoxication et campagne de séduction, ils font bloc derrière Félix Tshisekedi », note, pour par sa part, La Prospérité.

 

Sama Lukonde à Bruxelles

Sama Lukonde reçu à Bruxelles par Alexandre de Croo, rapporte Le Journal.  Citant une dépêche de la cellule de communication de la primature, il indique qu’avant sa participation au sommet UE-Afrique, le Premier ministre congolais, Jean-Michel Sama Lukonde, a visité le Musée royal d’Afrique centrale de Tervuren en Belgique, où il a été accueilli par son homologue belge, Alexandre de Croo, accompagné du Secrétaire d’Etat chargé de la politique scientifique, Thomas Dermine.

« Le premier RD-congolais a reçu auprès de son homologue le document reprenant la liste complète de tous les patrimoines gardés dans cette galerie royale », précise Africa News.

Il explique qu’une commission mixte, constituée des experts belges et Congolais, sera mise en place dans les prochains jours pour une étude approfondie sur l’origine de chaque œuvre d’art.

Selon ce journal,  à en croire les propos de Sama Lukonde, le processus de restitution des objets d’art de la RDC se trouvant en Belgique est déclenché. «C’est le début de la restitution des pièces, la suite d’un processus déjà engagé et dans lequel il y avait beaucoup d’échanges. Aujourd’hui, l’acte posé, ce jour, par le Royaume de Belgique est une garantie des engagements pris. C’est du concret!», a indiqué à la presse Sama Lukonde.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner