Modeste Bahati à Lacroix : « Nous sommes très préoccupés par la situation sécuritaire dans l’Est de la RDC »

« Nous sommes très préoccupés par la situation sécuritaire dans l’Est de la République démocratique du Congo », a affirmé mercredi 23 février le président du Sénat, Modeste Bahati, lors de son échange avec le Secrétaire général adjoint des Nations unies en charge des opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix.  

M. Lacroix a aussi eu des discussions avec d’autres personnalités dont la majorité parlementaire, réunie dans la plateforme politique de l’Union sacrée ainsi que l’opposition politique, le Front commun pour le Congo (FCC).  

Au cours de ces échanges, l’Union sacrée a insisté sur la nécessite pour les Nations unies de s’impliquer dans ce processus d’éradication totale des forces négatives dans l’Est de la RDC.  

« Nous sommes aussi préoccupés par les questions de développement, mais aussi le processus électoral. Nous avons tenu à affirmer que le Chef de l’Etat est résolument engagé pour qu’on organise les élections dans le délai constitutionnel. Mais il tient aussi à ce que l’Est de la RDC soit pacifié », a déclaré Modeste Bahati.  

Après l’Union sacrée, Jean Pierre Lacroix s’est aussi entretenu avec la délégation du FCC, conduite par Emmanuel Shadari Ramazai.   

De leur part, les opposant réunis au sein du FCC soutiennent que l’option de la tenue dans le délai constitutionnel des élections réellement crédibles et démocratiques est un gage d’une vraie stabilité en RDC.  

Pour le FCC, l’accent devrait être mis sur la préservation des acquis de l’alternance démocratique par la tenue prochaine d’élections démocratiques et inclusives.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner