Kwamouth: le mauvais état du bâtiment de l’institut Mubanzila perturbe le calendrier scolaire

Les mauvaises conditions dans lesquelles étudient les élèves de l’institut Mubanzila situé au village Etumba na Ngwaka dans le territoire de kwamouth en province du Mai-Ndombe, perturbent sensiblement le calendrier scolaire. Le préfet des études de cet établissement scolaire public, Jacques Kawata l’a déploré vendredi 25 fevrier sur Radio Okapi.

Jacques Kawata indique que cette école qui est construite en chaumes et en briques en terre est très délabrée.

Les jours de pluie, les élèves restent à la maison ou s’ils étaient déjà en classe, ils rentrent chez eux en vue d’éviter tout incident.

Du coup, tous les enseignements ainsi que d’autres activités scolaires prévues sont reportés.

Pour le préfet des études de l’institut Mubanzila, cet état des choses a des répercussions sur le calendrier scolaire

« Les mauvaises conditions de l’école perturbent totalement le calendrier scolaire. Si par exemple il y a menace de pluie, nous sommes contraints de libérer les enfants et l’examen rate. Même pendant les périodes des cours nous connaissons toujours la même difficulté. Raison pour laquelle nous lançons toujours des cris d’alarme que les autorités nous viennent à l’aide pour que cette école et même d’autres écoles de la contrée soient construites afin que nous arrivions à respecter le calendrier scolaire et achever parfaitement le programme national de l’enseignement", a-t-il expliqué.

A l’institut Mubanzila, ils n’existent pas de bancs. Les élèves se mettent sur des troncs d’arbres taillés. En outre, plusieurs matériels didactiques manquent dans cette école, a rapporté Jacques Kawata.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner