Nord-Kivu : un soldat FARDC se suicide à Kamango après avoir tué deux personnes


Un soldat des FARDC s’est suicidé ce mercredi 2 mars en retournant son arme contre lui, après avoir tué deux personnes, dont son chef de peloton, et blessé deux autres de ses compagnons. L’incident s’est passé à Kamango, chef-lieu de la chefferie de Watalinga, dans le territoire de Beni (Nord-Kivu).

Selon le porte-parole du secteur opérationnel Sokola 1, capitaine Anthony Mualushayi, le motif de ce drame n’est pas connu. Toutefois d’autres sources parlent d’une dispute entre le soldat en question et deux autres amis, tous morts.

Le capitaine Anthony Mwalushayi annonce déjà l’ouverture d’une enquête pour comprendre ce qui s’est passé. Les deux autres soldats blessés ont été admis dans un centre de santé de la place pour des soins.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner