La MONUSCO devrait s’impliquer dans le processus d’autonomisation de la femme à Beni (femmes leaders)


Les femmes leaders ainsi que les autorités politico-administratives de Beni ont réfléchi vendredi 11 mars sur les mécanismes de l’autonomisation de la femme.
Organisées par le bureau genre, famille et enfant en collaboration avec le bureau Genre de la MONUSCO/Beni, ces assises avaient comme objectif d’épingler les défis qui freinent l’autonomisation de la femme.

Pour l’une des membres de l'association Femmes citoyennes engagées, Aimée Siwako Sivyalehana, dans l’insécurité, la femme ne peut pas s’autonomiser :

« Nous voulons que la paix soit rétablie parce que dans l’insécurité, la femme ne peut pas s’autonomiser, il n’y a pas moyen de travailler, il n’y a pas moyen d’aller faire le champ, il n’y a pas moyen de faire même des petits commerces, aujourd’hui la guerre, demain l’insécurité, en tout cas c’est fatiguant ».

Pour elle, la MONUSCO qui accompagne le Gouvernement doit s’impliquer dans le processus d’autonomisation de la femme :

« Il faut que la MONUSCO fasse des plaidoyers à la Banque Mondiale afin de soutenir la femme dans ses petites activités d’entreprenariat. Nous voulons que la MONUSCO s’autoévalue, depuis tout ce temps qu’elle est avec nous pour voir comment les textes qui favorisent l’autonomisation de la femme ici au niveau de Beni si vraiment elle a une main mise sur ça. Nous voulons que la MONUSCO nous accompagne dans la sensibilisation d’autres femmes parce qu’il y a d’autres textes qui sont à notre faveur comme de la résolution 1325. Nous voulons que la MONUSCO nous accompagne dans la sensibilisation d’autres femmes pour que nous soyons sur la même longueur d’onde ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner