RDC : le PPRD exige la libération de Ferdinand Kambere

Le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) exige la libération sans condition de son secrétaire permanent adjoint Ferdinand Kambere, aux arrêts depuis décembre 2021. Il s’agit d’« un procès politique monté savamment par le pouvoir » en place utilisant une justice instrumentalisée à souhait, a déclaré le secrétaire permanent du PPRD, Ramazani Shadary, dans un communiqué publié lundi 14 mars. 

Pour Ramazani Shadary, Ferdinand Kambere est victime de ses opinions politiques et surtout son appartenance au PPRD, parti de l’opposition, initié par l’ex-président Joseph Kabila.  

Arrêté le 20 décembre 2021, Ferdinand Kambere est détenu à la prison centrale de Makala pour coups et blessures sur Ardent Kambabi, un collègue de son parti. 

Le plaignant ayant retiré sa plainte, le ministère public a décidé de le poursuivre en requalifiant l'infraction initiale en une tentative de meurtre présumé. Le 7 mars dernier, le ministère public a requis la peine capitale contre Ferdinand Kambere. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner