Barrages-Mondial 2022 : logé dans le même hôtel que la RDC, le Maroc l'accuse d'avoir des comportements anti fair-play


Dans une lettre adressée mardi 22 mars à la CAF, la Fédération royale marocaine de football (FRMF) présente "une protestation énergique face aux agissements anti fair-plays qui ont eu lieu mardi à l’égard de la délégation de l'équipe nationale du Maroc à Kinshasa, qui ne présage pas un séjour dans des conditions d'usage".

Pour la FRMF, aucun représentant officiel de la FECOFA était présent à l'aéroport pour les accueillir. Egalement, les bus loués ainsi que la société privée de sécurité louée (à 3 500 USD/jour) durant leur séjour n'y étaient pas.

Elle demande ainsi à la CAF de prendre les décisions nécessaires et réglementaires pour que de tels actes anti fair-play soient sanctionnés et ne se reproduisent pas.

La délégation marocaine qui est à Kinshasa mardi tard dans la soirée, s'est entrainée dans les avant-midi au stade des Martyrs. Une partie d'elle est logée dans le même hôtel avec les Léopards de la RDC.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner