Beni : 567 enfants sortis des groupes armés en 2021 par la MONUSCO et ses partenaires


La MONUSCO et ses partenaires ont pu sortir 567 enfants des groupes armés en 2021 et ces derniers ont pu réinsérer dans leurs familles respectives.

A cet effet, Radio Okapi est allée ce jeudi 24 mars à la rencontre à la rencontre de deux enfants sortis récemment du groupe ADF. Ces enfants témoignent sur leurs conditions de vie durant leur captivité.

Kidnappé à Eringeti dans le territoire de Beni, l'un d'eux âgé de dix ans a passé une année dans un campement ADF avant d’être arrêté à Biakato par les FARDC qui l’accusaient d’espionner leurs positions pour le compte de la rébellion ougandaise. D’après lui, les ADF détiennent encore plusieurs enfants dans leurs campements :

« Mon travail était de garder un chef . Là-bas il ya des enfants, les leurs et ceux qu’ils avaient kidnappes. Ils disaient qu’après avoir appris à manier les armes, nous devrons combattre à leurs côtes, lors de leurs différentes attaques ».

Un autre enfant, cette fois, une fille, 16 ans, a été kidnappée en novembre 2021 après une attaque rebelle à Kisima, dans le territoire de Beni. Elle a passé 4 mois dans un campement ADF avant de s’échapper. Elle dit, comme d’autres filles mineures avoir été victime de d’exploitations sexuelles :

« Nous sommes arrivées là-bas et on nous a mariées de force. Nous devons aller chercher de la nourriture dans les champs d’autrui pour leur préparer à manger. Et après il fallait prier. J’ai beaucoup souffert. Ils disaient que si je tente de m’échapper, ils me tueraient ».

Ces enfants, sont aujourd’hui pris en charge par l’UNICEF à travers une ONG locale.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner