RDC : Bintou Keita condamne « avec la plus grande fermeté » l’offensive du M23


La cheffe de la MONUSCO, Bintou Keita, condamne « avec la plus grande fermeté » la nouvelle offensive des présumés rebelles du M23. Dans un tweet publié lundi 28 mars sur le compte de la Mission onusienne, elle appelle à la reddition « immédiate et sans condition » de ces combattants. 

« La MONUSCO se tient aux côtés du gouvernement et de la population congolaise », a déclaré Mme Bintou Keita. 

En effet, de violents combats opposent depuis lundi 28 mars à 3 heures du matin (heure locale) les Forces armées de la RDC aux rebelles du M23 autour des collines stratégiques de Runyonyi et Tchanzu, dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu). 

Selon les sources dans la région, les rebelles du M23 auraient attaqué sur tous les fronts les positions de l’armée dans cette zone. 

La veille, le porte-parole du secteur opérationnel Sokola 2, le lieutenant-colonel Njike Kaiko affirmait que toutes les positions tenues par les FARDC étaient sous le contrôle de l’armée. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner