Héctor Cúper : « La concentration que nous avons en ce moment, nous pousse à croire à la victoire »

« La concentration que nous avons en ce moment, nous pousse à croire à la victoire ». Tels ont été les propos du sélectionneur de la RDC, Héctor Raúl Cúper, lundi 28 mars dans la soirée.

Au cours de la conférence de presse d'avant match Maroc-RDC tenue à Casablanca, le technicien argentin a reconnu que « la présence d'un grand public au stade a presque toujours été en faveur de l'équipe locale, mais pas forcément. Nous, nous sommes concentrés sur ce que nous devons faire et sur les différentes choses que nous devons changer par rapport au match aller ». 

« C'est vrai que la présence d'un grand public peut aider l'équipe locale, mais la concentration que nous avons en ce moment, nous pousse à croire à la victoire...Nous savons que nous sommes obligés de donner le maximum pour saisir cette opportunité dans le respect des règles, parce que ce n'est pas facile d'arriver à ce niveau et nous sommes motivés à tout faire pour atteindre notre objectif afin de donner de la joie au peuple congolais qui a presque passé 50 ans sans voir son équipe aller au mondial. Et tout va se décider demain au bout des 90 minutes », a-t-il ajouté.

Il a, par ailleurs, estimé que le match ne sera facile pour aucune des deux équipes :

« Il y a la pression des deux côtés. Mais au finish, c'est le football. Il y a un peu de tout : l'attente, la foi, l'espoir et tout peut arriver. Chacune de deux équipes peut espérer l'emporter ».

En outre, Héctor Cúper n'a pas voulu dévoiler à la presse le changement qu'il pourrait apporter sur ce match retour des barrages du Mondial 2022 :

« Je ne peux pas dévoiler nos plans pour le match et nous ne comptons pas changer beaucoup de choses par rapport au match aller (1-1). A Kinshasa, nous avons joué une première mi-temps de 90 minutes et maintenant nous allons jouer la seconde période sur le terrain de l'adversaire. Nous n'allons pas faire beaucoup de changements par ce que l'équipe a assez bien joué au match aller. J'ai toujours dit que toute modification que nous pourrions apporter, petite soit-elle nous devrons tester demain sur le terrain au-delà du travail fait. Parce que tout peut changer au cours d'un match. Le match ne se déroule et ne se termine pas forcément de la manière dont vous l'espérez...En football, l'important c'est le résultat ».

Il a également reconnu avoir été très bien accueillis, avec du respect en terre marocaine. Il espère que cela sera toujours jusqu'à la fin de la partie.

« Les joueurs professionnels sont habitués à ce genre des choses. Chacun a l'avantage quand il joue à domicile. C’était le cas pour nous à Kinshasa. Mais je pense qu'au-delà de tout ça, la meilleure équipe sur le terrain est celle qui gagnera le match », a-t-il fait savoir. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner