Sécurité alimentaire en RDC : vulgarisation de la semence du maïs variété JKK 981

En RDC, le rendement du maïs est souvent faible à cause des contraintes traditionnelles liées á une agriculture de subsistance, selon l’Institut National des Recherches Agricoles (INERA). Cette céréale est pourtant, l’un des principaux aliments de base de la population congolaise et elle est cultivée dans tout le pays, en particulier dans la bande allant du sud du Katanga en passant par les provinces du Kasaï, du Bandundu jusqu’à celle du Kongo-Central. Pour contourner cette difficulté du faible rendement de la culture du maïs sur l’ensemble du territoire national, l’ONGD Appui à la Communauté rurale pour le développement durable et la protection de l’environnement (ACORDEP) a mis au point sur l’initiative de Joseph Kabila Kabange, président honoraire de la RDC, la semence améliorée variété JKK 981. - Quel peut être l’apport de la semence améliorée variété JKK 981 dans le cadre de la lutte contre l’insécurité alimentaire en RDC ? - Comment se passe l’initiation à l’utilisation de cette semence auprès des communautés locales ? 

Tentatives de réponse dans ce magazine d’Echo du développement que vous présente Taty DILENGENDJU Mapuku.

/sites/default/files/2022-04/01042022-pf-vulgarisation-mais-variete-jkk-981-kikwit-29_minutes_21_secondes.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner