Kwilu : alerte maximale pour retrouver 26 détenus et 2 policiers en cavale

La police a lancé des recherches depuis jeudi 31 mars pour retrouver les 26 détenus évadés le meme jeudi du cachot du parquet près le tribunal de paix d’Idiofa dans la province du kwilu. Selon le ministre de l’Intérieur et Securité de cette province, Jean Claude Bwanganga des enquêtes sont lancées pour retrouver non seulement les évadés mais aussi deux policiers de garde, présumés complices dans cette affaire.

« Vous connaissez vous-même les conditions carcérales de chez nous, il y a eu évasion. Certes, sur les 41 détenus, il y en a eu 26 qui se sont évadés. Fort malheureusement, au même moment, il y a eu disparition de deux policiers qui étaient affectés à cet amigo. Ils sont allés avec une arme qui heureusement a été récupérée. Pour l’instant, les services de sécurité sont déjà en état d’alerte, nous sommes entrain de rechercher les policiers et les détenus. Nous avons la liste complète des gens qui se sont évadés et les deux policiers qu’on soupçonne qu’ils ont facilité cette évasion, ils ont été complices dans une certaine mesure. Les enquêtes sont en cours, nous sommes entrain d’enquêter et je suis sûr qu’on va les retrouver » a-t-il expliqué.

Le ministre provincial de l’intérieur et sécurité du Kwilu, appelle la population au calme parce que selon lui, des dispositions sont prises pour sécuriser cette population qui s’agite, redoutant la montée de la criminalité à la suite de cette évasion.

Jean Claude Bwanganga se veut donc rassurant :

« A l’heure qu’il est, ils ne sauront même pas sortir d’Idiofa parce que cela est vrai que nous avons enlevé les barrières mais, il y a des points de contrôle qui sont placés par ci par là pour sécuriser la population ».

Le 31 mars, 26 détenus sur les 41 que comptait le cachot du parquet d’Idiofa se sont évadés. Selon le commandant de la police locale, trois sont sortis par la porte principale que leur auraient ouverte les policiers de garde, et les autres ont fait un trou dans le plafond avant de s’échapper par la toiture.    

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner