Tanganyika : l’UNPC condamne l’arrestation des deux journalistes en moins de 2 mois à Moba

L’Union nationale de la presse du Congo (UNPC) dans la province du Tanganyika a dénoncé, vendredi 9 avril, l’arrestation de deux journalistes en l’espace de moins de deux mois par la Police nationale congolaise(PNC) à Moba.

Dans un communiqué, la corporation des journalistes du Tanganyika a rapporté l’arrestation le 7 avril dernier d’un journaliste par la PNC à Moba-port.

L’UNPC Tanganyika a fait savoir que Placide Muyumba a été arrêté puis libéré le même jour « alors qu’il avait joué son rôle d’informer la communauté et a respecté les démarches journalistiques ».

Un de ses confrères à Moba qui a requis l’anonymat a expliqué les circonstances qui avaient conduit à l’arrestation de Placide Muyumba:

« C’était une plainte des enseignants payés par la TMB. Les enseignants fustigent la manière dont ils sont payés. Les uns ont déjà accusé un retard de 6 mois. Les enseignants qui ont accusé un retard de leur paiement, sont partis porter plainte contre l’agent payeur à la police. Il a été entendu. Et le journaliste a été saisi de la situation, il est parti faire une interview avec l’incriminé, qui a refusé de répondre. Il est parti à la police se rassurer si réellement la plainte était là. Il a effectivement retrouvé la plainte sur place et puis il est parti chercher les plaignants. Il a fait l’interview avec ces enseignants et il a publié ».

Cette arrestation est la deuxième en moins de deux mois, selon l’UNPC.

Dans le même communiqué, il a rappelé que, le 26 février, un autre journaliste, Nepa Tot Key a été arrêté pour des faits quasi similaires.

L’Union nationale de la presse du Congo condamne ces actes qui « risquent d'embraser les autres territoires de la province » 

Par ailleurs, elle appelle à une bonne collaboration entre les journalistes, les autorités locales et les opérateurs économiques. 

Contacté par Radio Okapi, l'administrateur du territoire de Moba, Didier Mumbere n’a pas reconnu les deux arrestations.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner