Nord-Kivu : baisse de la production des poissons sur le lac Édouard

La production des poissons a largement diminué au niveau du lac Edouard à la suite de la pêche illicite qui a pris une ampleur inquiétante, rapporte la société civile de Kyavinyonge, une localité de la chefferie de Bashu, riveraine du lac au Nord-Kivu.  

Samuel Kambale Muluko, président de la société civile de de Kyavinyonge, déplore le laxisme des services habilités à mettre en application la réglementation de la pêche au niveau du lac. Il cite notamment la force navale congolaise. 

Ces clandestins pratiquent la pêche au niveau des zones de frayères, considérées comme les zones où se reproduisent les espèces piscicoles. Ils exterminent ainsi les poissons qui viennent se reproduire et tous les fretins.  

Par conséquent, les pêcheurs congolais s'orientent de plus en plus vers la partie Ougandaise à la recherche des poissons, affirme Kambale Muluko Samuel :    

« Les poissons se reproduisent au niveau de 500 m de la côte, c'est donc là-bas leur maternité. Mais quand ils viennent pêcher à ces endroits, ils exterminent toutes les espèces de poissons. Par ricochet, les pêcheurs s'orientent maintenant vers l'Ouganda, où ils sont régulièrement traqués par la marine ougandaise. Et c'est nous qui sommes victimes de tout ça». 

D'après lui, les services attitrés ne s'investissent pas pour éradiquer ces phénomènes. 

« Ceux qui sont censés réglementer la pêche au niveau du lac, c'est notamment la force navale congolaise, le service de l'environnement et l'agriculture, pêche et élevage. Mais pourquoi ils ne traquent-ils pas ces clandestins?», s'interroge Samuel Kambale Muluko. 

Le capitaine de vaisseau Fidèle Bahati Matembela, commandant de la force navale sur le lac Edouard, affirme que son unité est entièrement impliquée dans la lutte contre la pêche illicite. Il n'exclut cependant pas la possibilité de rencontrer la société civile pour monter des stratégies ensemble.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner