Nord-Kivu : 270 pirogues des pêcheurs congolais libérés par l’Ouganda

Deux-cent-septante pirogues motorisées des pêcheurs congolais saisies en Ouganda, ont été libérées vendredi 18 et samedi 19 février par la marine ougandaise. Il s’agit des pirogues saisies depuis cinq ans, atteste la Fédération des Comités des pêcheurs individuels du Lac Edouard (FECOPEILE).

Cette libération intervient deux semaines après celle des pêcheurs détenus dans des cachots dans le district de Kasese en Ouganda.

C’est le résultat des négociations entre les gouvernements congolais et ougandais, d’après le comité des pêcheurs de Vitshumbi. 

Le secrétaire général de FECOPEILE, Josué Mukura souligne que, le premier lot de pirogues est arrivé le même vendredi et s’est poursuivi samedi dernier.

La FECOPEILE se réjouit de cette libération et réitère son appel au gouvernement congolais pour organiser une pêche responsable afin d’éviter que des pêcheurs congolais ne soient des victimes d’arrestations sur le lac Edouard.

« Nous demandons que le gouvernement congolais n’attende pas à ce que nos pêcheurs soient arrêtés en Ouganda pour aller négocier avec les Ougandais. Nous voulons à ce que, la frontière d’abord soit bien sécurisée par la force navale et l’ICCN. Mais aussi, matérialiser la frontière pour montrer la frontière entre l’Ouganda et le Congo », interpelle, Josué Mukura. 

La Fédération des comités des pêcheurs individuels du Lac Edouard estime, notamment que, la réglementation de la pêche sur le lac Edouard du côté congolais, reste la solution durable à cette problématique des arrestations récurrentes des congolais par les marins ougandais.

« Il y a des pêcheurs qui partent en Ouganda, puisqu’au Congo, il n’y a plus des poissons ; et surtout que ; nous avons une grande partie du lac, mais mal réglementée. Donc, la solution durable, c’est réglementer la pêche au niveau congolais et voir la capacité halieutique », a souligné le secrétaire général de FECOPEILE. 

Josué Mukura ajoute qu’il y a une semaine, trente autres pêcheurs congolais de Vitshumbi ont été arrêtés et dix pirogues saisies par la marine ougandaise. Cette dernière les accuse d’avoir violé les limites liquides des eaux du lac Edouard.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner