Forum des As : « Papy Niango attaque, Mboso contre-attaque »

Revue de presse du mardi 19 avril 2022. La majorité de journaux parus ce mardi à Kinshasa s’intéressent à l’évolution de l’actualité à l’Assemblée nationale. A ce sujet, le quotidien Forum des As titre en sa Une : «Papy Nyango attaque, Mboso contre-attaque ! ».

Dans cet article, ce tabloïd parle de la énième pétition contre Christophe Mboso Nkodia, président de la Chambre basse du Parlement.

Il indique que l'auteur de cette pétition, Papy Nyango, joint par Top Congo FM, a déclaré qu'à la journée de lundi dernier, environ 130 de ses collègues, avaient déjà approuvé sa démarche.

Parmi les griefs retenus à charge de Mboso, poursuit Forum des As, Papy Nyango met en exergue la corruption systématique des élus avec le le monnayage des initiatives de contrôle parlementaire, surtout lorsque la cible est un membre de l'Union sacrée pour la nation (USN).

Le journal cite également Papy Nyango qui décrit l'incapacité de Christophe Mboso, à diriger les débats à l’Assemblée nationale.

La Tempête des tropiques reste sur l'Assemblée nationale. Ce journal estime que le débat sur la révision de la loi électorale s’annonce houleux ce mercredi 20 avril à l’Assemblée nationale.

D’après Christophe Mboso, président de l’Assemblée nationale, souligne ce quotidien, l’objectif de cette trêve est de permettre aux députés nationaux du Front Commun pour le Congo (FCC), qui ont boycotté la plénière du jeudi dernier de prendre part à ce débat.

Ce tabloïd indique que les élus FCC fustigent le manque de consensus sur la question de la loi électorale, avant d’en débattre en plénière.

La Tempêtes des tropiques rappelle que Christophe Mboso a promis au monet de l'exman de cette proposition de loi, de prendre en compte les contributions reçues des partis politiques ainsi que des organisations de la société civile comme la Mission conjointe ECC/CENCO, l’Eglise du Réveil du Congo, la Synergie des missions d’Observation citoyenne des élections et la Nouvelle société civile de la RDC et bien d’autres qui s’intéressent à la thématique électorale.

Sur cette question, La Prospérité est d’avis que l’impératif d’un consensus est exigé à l’Assemblée nationale qui examine la proposition de loi portant révision de la loi électorale en RDC. Le quotidien cite le député Delly Sesanga qui explique que cette proposition de loi entend répondre aux problèmes pratiques constatés lors des élections de 2018. Elle vise en clair, ajoute l’élu de Luiza dans les colonnes de La Prospérité,  à construire un système électoral réellement démocratique, stable, reposant sur des règles susceptibles de rassurer toutes les parties prenantes au processus électoral et de promouvoir la transparence des élections à tous les niveaux.

Comme les autres, L’hebdomadaire Vraie Thématique reste sur le même chapitre et barre à sa une : « Assemblée nationale : Mboso N’kodia panique ». Ce tabloïd indique que le président de la Chambre basse du Parlement a centralisé, jusqu’à nouvel ordre, la réception des courriers pour toute l’Assemblée nationale, y compris le Secrétariat général.

Pour Vraie Thématique, certains analystes politiques qualifient cette décision de la panique et la peur du numéro un de l’organe délibérant visé par une pétition. Pour le député Papy Niango, auteur de cette pétition, précise l’hebdomadaire, après la démission du premier vice-président Jean-Marc Kabund notamment, beaucoup de choses devront changerà l'hémicycle du palais du people. L’élu de la ville de Bandundu invite les députés à réfléchir sur l’intensification des signatures qui devra dépasser 250 en vue d’obtenir le départ du président Mboso du perchoir de la chambre basse du Parlement, ajoute Vraie Thématique.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner