Nord-Kivu : accalmie sur les fronts dans la région de Jomba

Une accalmie s’observe ce lundi 25 avril dans la région de Jomba (Nord-Kivu). Aucun coup de feu n’a été entendu sur les lignes de fronts, après des affrontements qui ont opposé, l’après-midi de samedi 23 avril, l’armée aux rebelles du M23, dans cette partie du territoire de Rutshuru.

Les deux parties ont repris subitement les combats, après une dizaine de jours d’accalmie.

Dans une déclaration rendue publique le dimanche 24 avril, le porte-parole du gouverneur a parlé de l’attaque des leurs positions par le M23 en violation du cessez le feu.

Le général Sylvain Ekenge a souligné que les FARDC ne se laisseront pas narguer par les rebelles.

« Les FARDC porte à la connaissance de l’opinion que dans la journée du samedi 23 avril 2022, aux environs de 15 heures locales, le M23 a attaqué les positions de FARDC de Bugusa, Kinyamahura, Rwambeho, Cheya 1 et Cheya 2, dans le territoire de Rutshuru, violant ainsi la trêve et le cessez le feu décrété pour permettre l’aboutissement heureux des consultations de Nairobi. Face à cette situation et aux intension bibliciste du M23, les FARDC tirent les conséquences qui en découlent et ne laisseront pas narguer par ces hors la loi dont l’objectif est d’endeuiller la paisible population et de la plonger dans la misère la plus noire », a indiqué le général Sylvain Ekenge. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner