Haut-Katanga : les pétroliers acceptent de reprendre la distribution du carburant dans les stations services


Les opérateurs économiques du secteur pétrolier membres de la FEC opérant dans le Katanga ont accepté de reprendre la distribution du carburant dans la province du Haut-Katanga. Ils l'ont affirmé ce vendredi 22 avril à la suite d'un échange avec le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, à Lubumbashi.

Selon le chef de la délégation, Patrick Muland au cours de cette audience, différents points ont été examinés. Il s'agit notamment de la question relative à la pénurie du carburant que connaît la province du Haut-Katanga et celle ayant trait aux solutions que le gouvernement pouvait apporter à la difficulté d’approvisionnement en carburant dans cette partie du pays.

« Nous venons d’avoir une audience avec son excellence le Premier ministre afin de pouvoir discuter sur la situation de la pénurie de carburant que la province connaît pour le moment. Après échanges avec le Premier ministre, les différents points qui constituaient les difficultés que racontre la profession ont été exposés. Le Premier Ministre nous a donné des pistes de solutions en ayant compris les préoccupations qui étaient les nôtres et les suggestions relatives à la résolution de la crise»,  a indiqué Patrick Muland. 
 

"Le Premier Ministre nous a demandé de voir dans quelle mesure nous pourrons reprendre la distribution en attendant que ces questions puissent être urgemment traitées et discutées dans un comité de conjoncture restreint afin de pouvoir nous donner des réponses idoines et adéquates aux préoccupations qui lui ont été présentées. Il nous a donné un horizon de plus ou moins quatre jours. C’est-à-dire que, d’ici à lundi, il pourra nous revenir avec des réponses adéquates aux préoccupations qui ont été soulevées afin de reprendre la distribution normale qu’a toujours connue la province du Haut-Katanga », a-t-il ajouté.

Les opérateurs pétroliers assurent, par ailleurs, qu’ils n’ont jamais eu de problèmes avec le Gouvernement. La situation actuelle est beaucoup plus une conséquence de la situation internationale.

« Je ne parlerais pas de paix, parce qu’il n’ y a jamais eu de problèmes avec le Gouvernement. Comme vous le savez, la situation que nous connaissons, nous l’héritons de la conjoncture internationale. Donc, ce n’est pas un problème qui est provoqué ou voulu par le Gouvernement, c’est un problème exogène qui nous rattrape en RDC. Nous avons reçu la promesse de la part de la première autorité du Gouvernement de pouvoir nous revenir au plus tard d’ici lundi avec des solutions adéquates. Néanmoins, nous allons reprendre la distribution. La distribution sera reprise sans solution immédiate mais dans l’espoir que d’ici à lundi, comme nous l’a rassuré le Premier Ministre, des réponses soient données à nos préoccupations pour éviter la crise que connait le secteur pétrolier pour le moment », a conclu Patrick Muland.

Le Gouvernement de la République a pris la résolution de résoudre la question du carburant pour laquelle il multiplie des réunions et des stratégies avec les acteurs du secteur pour des solutions idoines et concertées.

Le Premier ministre Sama Lukonde est à la tête d’une forte délégation des membres du Gouvernement dans le Haut-Katanga depuis le jeudi 21 avril dans le cadre la Table ronde sur la paix lancée ce vendredi à Lubumbashi dans le but d’une cohabitation pacifique des communautés vivant dans l’espace Katangais. Les gouverneurs du Grand Katanga et ceux du Grand Kasaï participent aussi à ces assises.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner