RDC : l'augmentation du prix du carburant n’est pas à la hauteur des recommandations, selon les pétroliers

Le regroupement des sociétés pétrolières privées de la RDC dit prendre acte de la hausse des prix des produits pétroliers sur l’ensemble du pays, même si ce réajustement n’est pas à la hauteur de leurs recommandations formulées au gouvernement. Cette réaction est du président de cette structure, Emery Mbantshi Bope, dimanche 17 avril à Radio Okapi.

Emery Mbantshi Bope dit espérer que le gouvernement va payer les arriérés des distributeurs des produits pétroliers afin de leur permettre de renouveler les stocks.

« Nous ne pouvons que nous réjouir parce qu’au fait, ce qui était important pour nous, c’était de penser à trouver un équilibre dans les approvisionnements. Parce que comme vous le savez, les paramètres que l’on prend en compte pour fixer les prix des produits pétroliers dans la distribution, ont sensiblement changé avec l’évolution de la situation sur le plan mondial. Au fait, c’est un réajustement, ça permet peut-être d’atténuer un peu les pertes et les manque à gagner, mais on n’a pas atteint les proportions que nous on voulait », a indiqué Emery Mbantshi Bope.

Les pétroliers saluent néanmoins la volonté du gouvernement. 

« Le gouvernement est pleinement responsable. Il sait comment est-ce qu’on peut trouver un équilibre. Mais, ce qui est vrai, c’est un réajustement du prix à la pompe où on a tenu compte du pouvoir d’achat. J’espère bien que nous aurons peut-être une rencontre où nous allons voir quel est l’impact de ce réajustement et voir maintenant quelles seront les répercussions parce que nous, nous attendons aussi que rapidement, on puisse donner les moyens pour permettre à la profession de pouvoir faire les stocks », a ajouté Emery Mbantshi Bope.

Les prix des produits pétroliers ont augmenté sur l’ensemble du territoire de la République démocratique du Congo.

Selon les arrêtés du ministre de l’Economie du 15 avril, l’essence par exemple est désormais vendue à 2 195 Francs congolais (1, 09 USD), alors qu’il se vendait à 1995 Francs congolais (0,99 USD), puis 2 095 Francs congolais (1,04 USD).

Cette hausse des prix des produits pétroliers concerne toutes les zones d’approvisionnement du pays : Ouest, Est et Sud.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner