Elections des gouverneurs : les indépendants autorisés à battre campagne avec l’effigie du chef de l’Etat

Les candidats à l’élection du gouverneur au Kasaï-Oriental sont autorisés, depuis samedi 30 avril, à utiliser l’effigie du chef de l’Etat lors de leurs campagnes électorales. Cette décision contredit le communiqué de l’UDPS publié la veille, à Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province. Elle a été prise au cours d’une rencontre entre le secrétariat exécutif de la Commission électorale nationale et indépendante (CENI), la Police nationale congolaise (PNC) et les candidats gouverneurs ainsi que leurs mandataires.

Le président fédéral de l’UDPS au Kasaï Oriental a d’ailleurs été chargé de veiller à l'application de cette mesure.

Lors de cette rencontre, qu’il a présidée à une semaine de l’élection du gouverneur de province, le commissaire provincial de la PNC, colonel Paul Lukandula, s’est adressé aux candidats gouverneur et à leurs mandataires. Il a évoqué quelques dispositifs sécuritaires pour que la campagne se déroule dans un climat apaisé :

« Vous avez droit de faire votre campagne dans l’hémicycle. Ceux qui sont comme sympathisants doivent vous accompagner, dans la discipline. Que chaque candidat sensibilise sa base pour ne pas troubler l’ordre publics. Le jour de l’élection, la police demande que la population reste à la maison. Nous allons vous donner la garde pour vous sécuriser puisque le service de la police est gratuit. »

Nicolas Kalambayi, secrétaire exécutif de la CENI a lu pour sa part quelques textes de la loi électorale relatifs à la campagne électorale, au vote ainsi qu’aux voies légales de contestation des résultats :

« Nous allons accepter les observateurs nationaux, internationaux et les journalistes. Ils seront porteurs des macarons. Ce jour-là, pas de port d’uniformes d’un parti politique ou d’un candidat. Enlever vos logos, effigies sur le lieu de vote, 24 heures avant pour que ce lieu le reste neutre. La loi refuse que les gens ne puissent pas amener les téléphones dans la salle pendant toute la durée du déroulement de scrutin. Toute réclamation peut être adressée à l’administration de la cour d’appel. »

 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner