Sud-Kivu : les FARDC reprennent le contrôle de 3 bastions des Maï-Maï Kijangala à Uvira

 Les FARDC ont repris depuis le week-end le contrôle de trois bastions des groupes armés locaux Maï-Maï Kijangala et alliés dans les moyens plateaux de la chefferie de Bafuliiru, dans le territoire d’Uvira (Sud-Kivu). Les bases arrière de ces miliciens à Kahungwe, Kabere-Buleza et Mubere ont été abandonnés.

Ces miliciens sont poursuivis « en profondeur par les troupes loyalistes vers les hauts plateaux d’Uvira », rapporte le porte-parole des FARDC à Uvira, le lieutenant Marc Elongo.

Selon lui, c’est le commandant du secteur opérationnel Sokola 2 sud Sud-Kivu, le général de brigade Ramazani Fundi, qui a lancé lui-même cette opération de traque des miliciens pour sécuriser les populations de cette région des moyens plateaux d’Uvira.

Le général de brigade Ramazani Fundi est rentré ce lundi à Uvira mais ses troupes poursuivent les miliciens qui ont formé une coalition avec les rebelles burundais. Ce commandant des FARDC appelle la population locale au calme et à se désolidariser de ces groupes rebelles.

Aux différents groupes actifs dans la région, le général de brigade Ramazani Fundi les appelle à répondre à l’appel du gouvernement de la RDC en adhérant au programme DDRC-S. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner