Sud-Kivu : les FARDC détruisent un bastion des miliciens dans la Ruzizi


Les FARDC poursuivent la traque contre les groupes armés locaux et étrangers dans la plaine de la Ruzizi, au Sud-Kivu. Elles ont, à cet effet, détruit un campement de la coalition Maï-Maï Kijangala-Kapapa et les F.N.L jeudi 9 septembre au village de Rukobero. 

Le porte-parole du secteur opérationnel Sokola 2 au Sud-Kivu, major Dieudonné Kasereka, avance un bilan de deux miliciens tués: 

« Pour le moment, nous avons réussi à neutraliser deux (miliciens). Parmi eux, nous avons récupéré deux armes, des grenades et des munitions en vrac. Et pour le moment nous sommes en train de les pourchasser là où ils ont fui vers la forêt de Mubumba ». 

Le major Kasereka indique, par ailleurs, que la chasse se poursuivra jusqu’à mettre l’ennemi hors d’état de nuire :

« Ces gens ont toujours collaboré avec d’autres groupes armés venant des pays voisins, et c’est ainsi que nous sommes en train de les poursuivre pour essayer de pacifier toute la partie de la plaine de la Ruzizi par ce que la population a tant souffert dans cette partie de la province du Sud Kivu ».  

 Les FARDC affirment avoir détruit le bastion des miliciens Kijangala et Kapapa, qui insécurisaient la population sur le tronçon Bukavu-Uvira dans la plaine de la Ruzizi.

« Ces miliciens Maï-Maï pillaient, ils kidnappaient les gens, ils volaient les biens de la population même les vaches, ils pillaient même les passagers à bord de bus de transport en commun. C’est ainsi que les autorités militaires ont décidé de mener une opération pour détruire leur bastion », a précisé la même source.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner