Les FARDC notent « une accalmie sécuritaire » au Sud-Kivu

Une accalmie s’observe sur l’ensemble de la province, et plus particulièrement dans les hauts plateaux de Fizi et Uvira, ont indiqué mardi 7 septembre les Forces armées de la RDC (FARDC). Elles disent avoir connu plus de deux semaines sans incident majeur dans les zones chaudes de la province. Les FARDC attribuent cette accalmie à leur prédominance sur la coalition des groupes armés dans la région. L’armée appelle la population à la collaboration pour pérenniser cette situation. 

Depuis environ un mois, le Sud-Kivu vit une « accalmie sécuritaire totale », a indiqué le porte-parole du secteur Sokola 2 au Sud-Kivu, major Dieudonné Kasereka. Depuis les hauts plateaux d’Uvira et Fizi en passant par la plaine de la Ruzizi, selon lui, aucun cas d’attaque ou affrontements n’est enregistré. 

Il attribue cette accalmie au professionnalisme et engagement de l’armée régulière :  

« Pour le moment, il y a de l’accalmie depuis que nous avions frappé la coalition Makanika-Twigwaneho et consorts. Ils ont été mis en débandade, et c’est comme ça qu’il a cette accalmie. Mais nous, nous continuons à demander l’accompagnement de la population. Si la population continue à nous soutenir, cette accalmie va perdurer ». 

Cette situation favorise à présent le mouvement de la population et le développement d’activités commerciales et économiques. Dans le territoire de Kalehe, qui vit la même accalmie, le grand défi reste la lutte contre la pauvreté, renseigne Dédé Mwamba Tshibwabwa, administrateur de territoire de Kalehe : 

« Il n’y a plus vraiment de problèmes. On a besoin rien que de la paix qui est gage même du développement dans les hauts plateaux. Par ce qu’il faut vous dire que la population de hauts plateaux de Kalehe continue à souffrir sérieusement. Il y a une pauvreté indescriptible, l’inaccessibilité et il n’y a même pas de routes ». 

La plupart de groupes armés du Sud-Kivu adhérent déjà au programme Désarmement, démobilisation et réinsertion communautaire -stabilisation (DDRC-S). 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner