Beni : aucun journaliste arrêté en 2021 (UNPC)


Le président de l’Union nationale de la presse du Congo (UNPC)/section de Beni, Moustafa Mulonda, a indiqué qu'aucun cas d’arrestation des journalistes n’avait été enregistré dans la ville et le territoire de Beni en 2021. Il a fait cette annonce mardi 3 mai, à l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse.

Moustafa Mulonda félicite ainsi les journalistes de la région, qui continuent d’exercer leur métier en dépit des difficultés dues aux restrictions de l’état de siège et de l’insécurité:

« Dans la ville de Beni, il y a une presse active parce qu'elle continue à résister malgré les restrictions de l’état de siège. Et si vous comptez les abus que commettent les journalistes dans le monde, à Beni, nous on peut dire que nous nous sommes une presse exceptionnelle dans sa façon de faire son travail. Parce que avec cet état de siège, avec l’insécurité qu’il y a, les journalistes ne baissent pas bien sûr les bras. Ils continuent à dénoncer mais en respectant l’éthique et la déontologie. Raison pour laquelle nous n’avons pas enregistré cette année des arrestations des journalistes ».

Par la même occasion, il a demandé aux animateurs de l’état de siège de beaucoup communiquer pour faciliter la tâche aux journalistes :

« Pour être vrai, il y a une différence. En situation de l’état de siège, il faut que toutes choses soient exceptionnelles. Nous dénonçons bien sûr, nous pouvons faire notre travail mais dans la limite de moyens. La loi dit par exemple qu’il ne faut pas beaucoup plus aller en contradiction avec ce que par exemple l’armée dit. Et nous on s’efforce de rester dans les limites de la loi. Mais ce que je peux dire aux animateurs de l’état de siège, ils nous mettent en difficultés parce que ils ne vulgarisent pas trop ce qu’est l’état de siège »

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner