Elections de 2023 en RDC : selon l’ONIP, la mutualisation des opérations ne va pas empêtrer le travail de la CENI.

 

 

Invités dans un déjeuner d’affaire par les commissions justice et paix de la Cenco et de l’Ecc, diverses personnalités de la société civile et parlementaires, des acteurs électoraux ont donné de la voix sur le processus électoral. Cet échange a permis aux uns et aux autres d’être informés de l’évolution du processus électoral : qu’est-ce qui est déjà fait ? Qu’est-ce qui est en train d’être fait ? Qu’est-ce qui reste encore à faire pour des élections inclusives et consensuelles de 2023 dans le respect des délais constitutionnels ? De l’Office national d’identification de la population (Onip) en passant par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) jusqu’au parlement, l’information a bien circulé. Néanmoins, il en reste encore quelques zones d’ombre surtout en ce qui concerne l’Onip dont rien de concret sur l’identification de la population n’a encore commencé. D’où, un état des lieux du processus électoral en RDC s'avère nécessaire. Quel est l’état d’avancement des reformes électorales, des préparatifs de la mutualisation des opérations du recensement et identification de la population ainsi que l’avancement des opérations électorales ? Le magazine qui fait la promotion des droits et devoirs se penche sur cette problématique. Droits et Citoyenneté est produit par Jeef NGOY MULONDA.

Bonne écoute

/sites/default/files/2022-05/030522-droitscit-etatsdelieuxprocessuselectoralweb.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner