Sud-Kivu : un seigneur de guerre dépose les armes et se rend à la MONUSCO


Un chef milicien du territoire de Shabunda (Sud-Kivu) dépose les armes et se rend à la MONUSCO.
Justin Mabala, accompagné d’une dizaine de combattants avec armes et munitions sont arrivés mercredi 11 mai à Bukavu pour la suite de la procédure de réinsertion.

Justin Mabala est un jeune de 22 ans. Originaire de la chefferie de Bakisi dans le territoire de Shabunda, cet ancien étudiant de l’ISTM/Bukavu a rejoint le groupe armé après la mort de son père, il y a environ trois ans. Du coup, Justin Mabala s’autoproclame général. Il dirige de dizaines de combattants et se veut protecteur de la population locale. 

Le processus de sa reddition relève d’une longue procédure de sensibilisation soutenue par des organisations et autres leaders communautaires.
Après avoir pris contact avec un régiment des FARDC de Shabunda, le Raia Mutomboki Justin Mabala a préféré se rendre à la MONUSCO.

A sa reddition le mardi 10 mai, il s’amène avec une dizaine des combattants, douze armes AK47 et une PKM, mais aussi plus de six cents munitions de guerre.
Il est escorté de Nyalumbemba dans Shabunda jusqu’à Bukavu par l’équipe DDR/MONUSCO avec l’appui des casques bleus indonésiens.

Dans cette zone de Shabunda et Walungu, la DDR/MONUSCO a déjà réussi à démanteler d’autres groupes armés comme Nyanderema, Maï-Maï Maheshe, Rai Mutomboki Ndarumanga, Raia Mutomboki Bralima, RM Mabuli, RM Bakola. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner