Les FARDC annoncent avoir désarmé des miliciens Bakata Katanga à Mitwaba

 

A travers un communiqué de presse publié dimanche 30 janvier, la deuxième zone de défense des FARDC a annoncé avoir désarmé les miliciens Bakata Katanga, qui ont investi samedi dernier le chef-lieu du territoire de Mitwaba dans le Haut-Katanga. 

Selon l'armée, le samedi dernier, la cité de Mitwaba s’est réveillée sous secousse avec l’incursion des éléments Bakata Katanga du seigneur de guerre Kyungu Mutanga Gédéon. Ces derniers, a indiqué le communiqué, avaient comme objectif prendre le contrôle total du chef-lieu du territoire de Mitwaba afin d’y installer leur siège provisoire de l’Etat indépendant du Katanga, avant de poursuivre la conquête de toute la grande région de l’ex-grand Katanga. 

D'après le commandant de la deuxième zone de défense, un renfort a été dépêché sur place avec des instructions précises pour remettre au plus vite la situation au calme. Il a affirmé que les assaillants avaient été maîtrisés, leurs armes à feu et blanches récupérées ; assurant que "la situation est sous contrôle des services de sécurité et de défense".

Il a invité la population au calme, à vaquer librement à ses occupations et à collaborer avec son armée en dénonçant tout mouvement suspect.

Par ailleurs, les habitants de certains quartiers de Mitwaba, qui avaient fui, ne sont toujours pas rentrés dans leurs maisons. Les miliciens, qui étaient cantonnés dans une école, ont été ramenés vers le marché local. Leur leader Kyungu Mutanga Gédéon, qui était attendu sur place, n’est toujours pas arrivé à Mitwaba-Centre. Il aurait pris le chemin de Kiona Nzini dans le territoire Pweto, renseignent les sources militaires locales.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner