Nord-Kivu : des miliciens accusés de diverses exactions sur la population, à Mubana

Le fonctionnaire délégué de l’Etat à Mubana, en territoire de Lubero (Nord-Kivu), Mumbere Amini a accusé, ce dimanche 15 mai, les miliciens de diverses exactions sur la population civile.

Il cite entre autres, des incursions, des tueries, des kidnappings, des vols armés et autres actes de barbarie.

Une situation qui inquiète de plus en plus cette autorité politico administrative.

« Depuis qu’on a assassiné les deux éléments de la force loyaliste à Mubana, le 19 mars dernier, il y a eu encore le kidnapping d’un agent de renseignement avec son arme. Ce dernier temps, nous assistons aux différentes incursions, des vols armés dans le Graben », a-t-il dénoncé.

Pour Mumbere Amini, cette recrudescence de l’insécurité entrave le de développement.

Ce cadre administratif reste convaincu que le déploiement des agents de sécurité reste l’unique solution pour éradiquer l’insécurité dans cette partie du territoire de Lubero.

 IL est persuadé que le déploiement des services de sécurité aidera l’Etat à restaurer son autorité dans ce coin du pays.

« Nous sommes en train de dénoncer régulièrement l’insécurité qui gangrène notre milieu, mais, jusque-là, on pas trouvé gain de cause. Nous demandons au gouvernement central et provincial de mettre fin à cette barbarie », a indiqué Mumbere Amini.

Radio Okapi n’a pas réussi à avoir la réaction de l’armée à ce sujet.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner