Forum sur l’unité et la réconciliation du grand Katanga : connaitre les causes et envisager des solutions


Le forum sur l’unité et la réconciliation s’est ouvert mardi 17 mai à Lubumbashi dans le Haut-Katanga. A cette occasion, les participants ont planché sur la genèse des conflits afin d’envisager des solutions pour une réconciliation « sincère » des fils et filles de l’espace grand Katanga. 

Après que Mgr Fulgence Muteba a planté le décor de ce forum avec son discours inaugural, les participants ont vu défiler devant eux les chefs traditionnels qui les ont entretenus sur les valeurs communes qui constituent la base des peuples du grand Katanga. 

A cette occasion, ils ont brossé l’historique des coutumes dans l’espace grand Katanga.  Ils étaient relayés par le professeur Adrien Mulumbati Ngasha qui a planché sur le thème : « Regard critique sur l’histoire du Katanga :  ruptures et crises internes ».

Ce professeur des Sciences politiques dans les universités de Bordeaux et Lubumbashi, a démontré que les crises entre katangais n’ont pas commencé de nos jours, faisant allusion entre autres aux conflits entre Jason Sendwe et Moise Tshombe. 

Pour lui, ce conflit était idéologique car le premier était unitariste et le second fédéraliste mais tous militaient pour l’intérêt supérieur du Katanga et ils ont fini par se réconcilier.  

Cependant les conflits actuels entre Joseph kabila et Moise Katumbi, et Fifi Masuka et Richard Richard Muyej sont des conflits qui se basent sur les intérêts personnels pour la conquête du pouvoir et le repositionnement politique.  

Il était appuyé par Jean Raymond Muyumba Maila, acteur politique à la retraite.  

Les opinions de ces deux orateurs ont suscité un débat houleux et par moment « passionnels » allant jusqu’ à l’intolérance décriée par une frange de participants.  

Les autres ont plaidé pour que les querelles soient mises de côté et que tout le monde privilégie l’intérêt de l’espace grand Katanga. Avis pas totalement partagé par d’autres qui estiment qu’il faut "éventrer le boa pour connaitre les véritables causes des conflits avant de se pardonner et d’envisager une réconciliation sincère". Les travaux se poursuivront ce mercredi en atelier.  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner