Lubumbashi : un professeur d’université alerte contre une réconciliation de façade entre Katangais

Le professeur Huit Mulongo a invité, ce mercredi 18 mai à Lubumbashi, les participants au forum sur l’unité katangaise à la sincérité pour éviter « une réconciliation de façade ».

Ce proche de Moïse Katumbi a éghalement alerté contre l’hypocrisie qui caractérise certains acteurs socio-politiques de l’espace Katanga.

« Si la sincérité manque, si nous restons dans l’hypocrisie…Ca ce sont des écueils qui peuvent faire en sorte qu’on termine, on se sert la main mais au-dedans de nous on reste comme ça. Tout le monde sait ce que j’ai connu mais si on n’en parle pas avec mes frères et qu’eux aussi acceptent que ce n’était pas bien, ça risque d’être de façade », a-t-il alerté. 

Huit Mulongo souhaite en outre que les participants se disent des vérités dans le respect mutuel pour mettre fin aux divisions qui déchirent le Grand-Katanga.

 « Ce qui me plait beaucoup ce qu’on n’a pas appelé les gens pour les garroter. C’est ouvert, surtout avec la liberté qu’on nous a laissé de nous parler même s’il faut nous marcher dessus, qu’on se marche dessus mais pas méchamment », a poursuivi ce professeur d’université.

Huit Mulongo s’est réjoui de constater que la majorité de Katangais sont prêts à se liguer contre les divisions :

« Tout le monde rêve qu’au bout de ceci qu’on s’accepte en tant que frères et sœurs mais dans nos différences. C’est ça qui apparait espérons qu’il en sera ains ».

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner