RDC : "Le décor de la corruption à la base de la perte des forêts et des espèces sauvages est l’œuvre de l’Etat congolais", selon des environnementalistes

 

Plusieurs facteurs justifient la perte des forêts, des espèces sauvages et de la biodiversité en RDC. Parmi ces facteurs, les environnementalistes épinglent la corruption avec tous ses corollaires. Les conditions dans lesquelles travaillent des inspecteurs appelés parfois à contrôler dans le secteur sont telles que ces derniers ne recoivent pas de salaire et ils sont pris en charge par les contrôlés; la non-application du code forestier, l’attribution illicite des titres forestiers avec une administration faible voire quasi absente dans les milieux les plus reculés du pays, la non-implication des populations locales dans la gestion des forêts, de l’environnement, etc. Tous ces éléments et tant d’autres encore détruisent les forêts. D’où, l’appréhension de la corruption comme moteur de la perte de nos forêts est au centre des débats, des échanges inter-agences telle que l’ONUDC et des organisations de la société civile.  

Comment la corruption peut-elle contribuer à la disparition des forêts, des espèces sauvages et de biodiversité ? Quels sont les facteurs qui sont à la base de cette disparition et comment doit-on protéger les forêts ? Droits et Citoyenneté s’intéresse aux facteurs qui font disparaitre. Il se penche également sur des solutions durables à préconiser pour endiguer cette perte. Ce magazine de promotion des droits et devoirs du citoyen est produit par Jeef NGOY MULONDA.

Bonne écoute

/sites/default/files/2022-04/190422-droitscit-apprehensioncorruptionperteforetsweb.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner