Kinshasa : des vols annulés, des bagarres enregistrées entre passagers et agents des compagnies aériennes

Plusieurs vols des compagnies aériennes sont annulés, ces derniers temps à Kinshasa, occasionnant des tensions entre le préparateur de vols, les agences de voyages et leurs clients.

Mardi 17 mai courant, une bagarre a été enregistrée à l’aéroport international de N’djili entre les passagers de Congo Airways et les agents de la Régie des voies aériennes (RVA). 

A la base, les retards et l’annulation des vols dus, selon des sources dignes de foi à la pénurie de kérosène. 

Pour un vol prévu à 9 heures du matin (heure de Kinshasa), des passagers de la compagnie Congo Airways ont finalement quitté la capitale congolaise à 21 heures. 

« Une société comme Congo Airways nous fait des messages pour arriver à l’aéroport à 9 heures au checking et nous voyageons à 21 heures, sans une explication valable. Nous déplorons cette situation », se désole Junior Ibrahim, un des passagers. 

Pour Paul Abedi de l'agence de voyage S Travel, la majorité de compagnies d'aviation ne communiquent pas sur la situation actuelle.

Ce qui fait que les passagers et ceux qui leur vendent les billets se retrouvent devant une situation embarrassante. 

« Nous avons constaté ce problème de l’annulation de vols que ce soir sur le plan national et international. Nous ne comprenons pas ce qui se passe, mais les compagnies aériennes disent que c’est un problème de pénurie de carburant, mais les passagers trouvent une autre réalité : soit l’avion n’est pas disponible, soit on leur dit de patienter pour qu’on programme ultérieurement le vol », explique un agent d’une agence de voyage. 

Pour le Directeur général de la Régie des voies aériennes (RVA), Alphonse Shungu Mahungu, cette situation est générale est due à la pénurie du carburant à la suite de la guerre en Ukraine.

Il estime que l’idéal est d’avertir au préalable les clients et les partenaires. 

Interrogé, le ministre des Transports dit ne pas être concerné et renvoie la balle à son collègue des Hydrocarbures. 

Radio Okapi a tenté en vain de joindre le ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner