Préliminaires Examen d'Etat : plusieurs centres délocalisés en Ituri à cause de l'insecurité


Plusieurs écoles sont fermées depuis quelques mois dans les territoires de Djugu et Irumu (Ituri) à cause des exactions des rebelles des ADF et des miliciens de la CODECO. Ce climat a obligé les autorités scolaires à délocaliser certains centres de passation des épreuves préliminaires de l’Examen d’Etat à Bunia, à Komanda et à Nizi. Il s’agit par exemple des finalistes de l’institut Masumbuko, de Rena, de Saliboko, de Tchomia et de Nizi, qui passent depuis ce lundi 23 mai ces épreuves à l’EP 4 Nyakasanza et EP saint Kizito à Bunia. D’autres écoles du centre de Bwanasura sur l’axe Komanda-Luna ont été délocalisées à Komanda-centre. L’Inspecteur principal provincial de l’EPST 1, Ferdinand Bosenda qui couvre les territoires d’Irumu, Mambasa et Djugu, indique que toutes les dispositions sont prises pour le bon déroulement de ces épreuves.

Au total, 12 142 finalistes du secondaire, dont 6 080 filles, vont passer ces épreuves dont le coup d’envoi a été donné ce lundi 23 mau à l’EP 4 Nyakasanza par les autorités.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner