Suspension des cours à l’Université de Kinshasa

Les cours sont suspendus dès ce mardi 24 mai à l’Université de Kinshasa (UNIKIN). La décision du comité de gestion est tombée après des manifestations des étudiants.

Les manifestants dénoncent, depuis la veille, la hausse des frais académiques. Ils revendiquent leur relogement dans les résidences estudiantines, en réfection depuis deux ans, et la mise en circulation des bus Trans-Academia pour leur déplacement.

Ils étaient nombreux à manifester ce mardi sur la route de Kindele, l’accès au campus leur étant interdit. La police y a déployé ses éléments pour le maintien de l’ordre.

Contacté par Radio Okapi, le recteur de l’UNIKIN, Jean-Marie Kayembe, expliquent pour sa part que les frais académiques n’ont pas été majorés :

« (Pour) les classes montantes, les frais sont de 290 dollars par étudiant, et les classes de recrutement 300 dollars. La seule différence, c’est qu’une certaine année, une décision est tombée selon laquelle convertis en franc congolais ça devait l’être au taux de 16. Aujourd’hui, la tutelle recommande que ce taux soit plutôt vu à 20. »

Concernant les bus Trans-Academia, il dit n’avoir pas de réponses à donner directement ; étant donné que ces véhicules sont « gérés quasi-exclusivement par le ministère des Transports ».

Jean-Marie Kayembe a par ailleurs émis lui aussi le vœu de voir les résidences estudiantines être rapidement soient habitées. Pour l’instant, a-t-il fait remarquer, il y a deux clocs des résidences qui ne sont pas terminés.

« Selon le contrat, ces résidences doivent être équipées. Le plaidoyer est régulièrement fait auprès (des décideurs) pour que le plus rapidement possible, nos étudiants soient logés », a poursuivi le recteur.

Pour lui, la suspension des cours est une mesure ponctuelle ; « on a souhaité détendre la tension, qui devenait perceptible. »

Les travaux de réhabilitation de ces résidences universitaires avaient été lancés le 10 février. Les autorités universitaires avaient alors promis qu’ils prendraient fin dans « huit mois » et que les étudiants y seraient relogés selon des critères bien redéfinis par le comité de gestion de l’université.  

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner