Affrontements FARDC-M23 : le gouverneur du Nord-Kivu saisit la CIRGL


Le gouverneur du Nord-Kivu saisit le mécanisme conjoint de vérification élargi de la Conférence internationale pour la région des Grands lacs (CIRGL) pour enquêter sur les affrontements qui ont opposé les FARDC à la rébellion du Mouvement du 23 mars (M23) dans les territoires de Nyiragongo et Rutshuru. D’après un communiqué publié ce mercredi 25 mai par les FARDC, il s’agit de mener des investigations sur l’origine de ces graves incidents.  

Par la même occasion, le gouverneur du Nord-Kivu appelle la population au calme, à la vigilance et à faire confiance aux FARDC. 

Plusieurs localités sont occupées, depuis ce mercredi matin par les rebelles du Mouvement du 23 mars à Rutshuru et Nyiragongo. Elles sont tombées après de violents combats ayant suivi des attaques simultanées du M23 contre les positions des FARDC dans ces deux territoires du Nord-Kivu. La circulation la route Goma - Rutshuru reste aussi coupée au niveau de Kibumba.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner