RDC : le gouvernement exclut toute négociation avec le M23

Le gouvernement de la République démocratique du Congo exclut toute négociation avec « les terroristes du M23. » Son porte-parole, Patrick Muyaya, l’a déclaré lundi 30 mai, lors d’une conférence de presse conjointe tenue avec les porte-paroles de l’armée et de la police.  

« Aujourd’hui, pour nous, à quoi ça va servir de discuter avec un groupe terroriste ? », s’interroge le porte-parole du gouvernement. 

Patrick Muyaya dit ne pas comprendre que le M23 ait choisi de ne pas participer aux pourparlers de Nairobi, « parce que sûrement, il y a un parrain derrière qui a un agenda caché. » 

« L’attitude multirécidiviste du M23 l’expose à subir la force. Comment pouvez-vous expliquer qu’il y a ceux qui ont commencé les pourparlers de Nairobi, et ceux qui n’ont pas pu y arriver pour des raisons de logistiques - l’équipe de la facilitation du Président de la République a séjourné à Beni, Goma, Bukavu et Bunia pour les consultations - mais les terroristes du M23 ont choisi de ne pas y être ? », a déploré le ministre de la Communication et des Médias. 

Il rappelle que dans le processus de Nairobi, il a été convenu que tous ceux qui seraient réfractaires au dialogue subiraient la force. « Vouloir la paix ne signifie pas être naïf, vouloir la paix ne signifie pas être prêt à tout tolérer », a-t-il souligné. 

Patrick Muyaya salue aussi l’élan patriotique dont le peuple congolais dans son ensemble a fait preuve pendant ce temps, où « les FARDC traquent les terroristes du M23 dans les territoires de Rutshuru et Nyiragongo » au Nord-Kivu. 

Kinshasa accuse officiellement Kigali de soutenir les rebelles du M23, après avoir capturé deux militaires de l’armée rwandaise dans les rangs de ces terroristes. Ce que Kigali dément et soutient plutôt que la RDC a « enlevé » ses soldats. 

Le Président en exercice de l’Union africaine, Macky Sall a appelé la RDC et le Rwanda au calme et au dialogue en vue du règlement pacifique de la crise au sujet du M23. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner