RDC : la Police des mines veut recruter de nouveaux agents pour renforcer la sécurité des zones minières

La Police des mines a décidé, mercredi 25 mai, de recruter des nouveaux agents de l'ordre pour renforcer la sécurisation des zones minières de la RDC.

Cette structure a levé cette option à la Table ronde sur la gouvernance du secteur minier qui se clôture ce jeudi, à Kinshasa.

Le point-focal de la Police des mines au sein du commissariat général de la PNC, le colonel Rigobert Mboma a rappelé que la sécurité est une affaire de tous et il a appellé à la collaboration entre la population et les forces de sécurité.

C’est dans ce cadre que cet officier de la police mise sur une stratégie de sécurisation participative au niveau de la base.

Une façon d’instaurer un climat de confiance entre la population et les services de sécurité commis dans les zones minières.

« C’est ainsi qu’ont été créées les conseils locaux pour la sécurité de proximité et des cadres de dialogue regroupant les chefs de villages, des agents du parquet, la société civile ainsi que la police territoriale », a conclu le colonel Rigobert Mboma.

Cette Table ronde est organisée par la Cellule technique de coordination et de planification minière, en collaboration avec le consortium « Madini Kwa Amani na Maendeleo » et l’USAID.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner