Lubero : un groupe Maï-Maï accusé de tracasser la population vers la côte Ouest du lac Edouard

Les autorités administratives de Mubana/Bukununu, en territoire de Lubero (Nord-Kivu) ont accusé, vendredi 3 juin, un groupe Maï-Maï de traquer la population vers la côte Ouest du lac Edouard.

Mardi dernier, ces miliciens ont fait incursion dans le village Mubana, où ils ont commis diverses exactions contre la population, affirment les mêmes sources.

Ces miliciens ont installé leur quartier général, à Kaviniro et Vuveye, à une cinquantaine de km au Nord-Est du chef-lieu du territoire de Lubero.

Mumbere Amini les accuse également d’imposer les taxes exorbitantes et d’opérer des arrestations arbitraires.

Ce chef local appelle les autorités provinciales à restaurer la paix dans ce coin du Nord-Kivu :

« Des rebelles sont en train de s’augmenter chaque jour et ils sont devenus nombreux. Ils ont occupé plusieurs localités, où ils commettent beaucoup d’exactions. C’est une situation qui dérange de nombreuses populations ».

Mumbere Amini rapporte que la côte Ouest du lac Edouard est devenue un véritable mouroir.

Radio Okapi n’a pas pu avoir les réactions des autorités militaires du territoire de Lubero à ce sujet.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner