Ituri : 20 personnes tuées dans une attaque des ADF à Irumu

Vingt personnes ont été tuées dimanche 5 juin dans une attaque des rebelles ougandais des ADF au village Otmabert, sur la route nationale numéro 4 (RN4), dans la partie Sud du territoire d’Irumu (Ituri). 

Un groupe de rebelles des ADF venu de Madina et Butani, à 12 kilomètres à l’Ouest de la (RN4) a pris d’assaut le centre d’Otomabert en tirant des coups de feu. 

Parmi les victimes, il y a huit femmes et des enfants morts calcinés dans une trentaine de maisons incendiées par ces rebelles, révèlent l’ONG Convention pour le respect des droits humains (CRDH), ainsi que d’autres sources locales. 

Ce bilan est encore provisoire car les fouilles se poursuivent pour identifier d’autres victimes de cette attaque, indiquent les mêmes sources. 

Toutefois, les responsables administratifs du territoire ne confirment pas ce bilan. Ils indiquent plutôt que la fouille continue après la découverte de cinq corps. 

Certains habitants ont préféré abandonner le milieu pour se réfugier dans le village voisin de Mandima. 

D’autres personnes, composées majoritairement de retournés se dirigent vers Beni au Nord Kivu. 

L’ONG CRDH plaide pour le lancement de la deuxième phase des opérations militaires conjointes FARDC-UPDF pour éradiquer les ADF. 

La société civile locale ainsi que les notables du milieu abandonnent dans le même sens.  

L’armée n’a encore fait aucune déclaration à ce sujet. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner