Sud-Kivu : interdiction des voyages nocturnes sur le lac Kivu

Le ministre provincial des Transports du Sud-Kivu, Matthieu Alimasi, a interdit, depuis jeudi 8 juin, les voyages nocturnes sur le lac Kivu.

Il explique que c’est une mesure préventive pour éviter d’éventuels cas de naufrages nocturnes sur ce lac.

Le ministre provincial des Transports indique profiter de cette période de trêve pour placer des balises sur le lac Kivu :

« Il faut qu’il y ait des balises parce qu’il y a des endroits très périlleux. On s’était convenu avec les armateurs qu’il y aura des cotisations qu’ils vont faire pour permettre à ce que la RVF (Régie des voies fluviales) parvienne à construire les balises pour éviter à ce que les bateaux puissent se cogner sur les roches ».

Matthieu Alimasi précise toutefois que cette mesure peut être levée si les armateurs se mettent en règle.

« On continue toujours à dialoguer avec ASSALAK, s’ils trouvent que les balises ne sont pas utiles, s’ils trouvent que la sécurité des personnes et leurs biens est garantie, moi je pense qu’il n’y a pas de problèmes. Même à l’instant, la mesure peut être levée », a-t-il poursuivi.

Cette mesure ne réjouit pas les armateurs, réunis au sein de l’Association des armateurs du lac Kivu (ASSALAK).

Ils redoutent que cette mesure provoque la carence de certains produits de première nécessité sur les marchés de Goma et Bukavu.

« Les produits de première nécessité nous parviennent du Nord-Kivu. Les bateaux qui sortent ici le soir, arrivent à Goma le matin et le lendemain on a une cargaison importante de produits de première nécessité qui font que les gens survivent et trouvent à manger. La décision, interdisant la navigation nocturne va terriblement préjudicier toute la population et du Nord-Kivu et du Sud-Kivu », a alerté le président de ASSALAK, Prudent Mpama.

Il propose par ailleurs que cette mesure d’interdiction soit revue.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner