Uvira : reprise des activités, après des manifestations des jeunes

Les activités ont repris normalement, ce mercredi 8 juin, dans la ville d’Uvira (Sud-Kivu), après des manifestations des jeunes.

Ils exprimaient leur ras-le-bol contre des policiers ayant abattu deux de leurs amis.

La première victime a été tuée, mardi dernier, au quartier Kalimabenge alors la seconde , le même jour dans la nuit, sous les coups de balles, à Mulongwe.

« Il y a deux policiers qui ont été arrêtés. Un a tué du côté de Kalimabenge et a passé la nuit en prison. L’autre, celui qui a tué à Mulongwe a pris fuite quand on le convoyait, alors c’est le major qui le convoyait qui va porter la responsabilité » a expliqué le maire-adjoint de la ville d’Uvira, Kapenda Kifara.

Pour cette autorité administrative, ces incidents ont été commis par des policiers incontrôlés en provenance de Minembwe.

« Il y a certains policiers qui ont fui leurs lieux d’affectation à Minembwe et ils circulent ici. C’est déjà une infraction consommée. Il faudrait que la police s’en occupe pour détecter ces éléments-là dangereux et les mettre hors d’état de nuire. Le travail continue pour que nous puissions davantage améliorer la sécurité dans notre ville » a-t-il poursuivi.

A l’issue d’une réunion du conseil de sécurité élargi, la mairie d’Uvira s’est engagée à supporter les frais funéraires des victimes.

L’auditorat militaire devrait quant à lui, ouvrir un procès de procédure en flagrance contre les policiers incriminés.

Le maire appelle la population à l’apaisement et l’invite à collaborer les autorités urbaines pour faire face à cette insécurité.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner