Kwilu : un premier cas confirmé de la maladie à Monkeypox à Masimanimba

Le ministre provincial de la Santé du Kwilu, Dr Bena Mutuyi, a annoncé vendredi 10 juin que des cas confirmés de Monkeypox ou variole du singe sont enregistrés dans le territoire de Masimanimba et dans d’autres territoires de sa province.

A Masimanimba, la maladie a été notifiée il y a de cela un mois, et dans d’autres territoires des cas suspects sont signalés.

« Bon la province a enregistré jusque-là 7 cas de Monkeypox dont un cas confirmé dans la zone de santé de Masimanimba, et six cas suspects répartis de la manière suivante : la zone de sante de Gungu avec un cas suspect. Mwanza avec un cas suspect, Kikongo un cas suspect et Mokala avec trois cas suspects », a détaillé le ministre.

Les malades sont placés en isolement et sont bien pris en charge, a assuré le ministre qui indique que des cas contacts sont tous bien suivis.

« Le cas confirmé de la zone de santé de Masimanimba évolue très bien. Le malade a été isolé, il a été traité symptomatiquement. Vous savez jusque-là le Monkeypox il n’y a pas de vaccin, donc il va bien, les dernières croûtes sont en train d’être tombées.  Même les cas contacts ont été suivis, et jusque-là aucun cas contact n’a présenté de signes de la maladie », a déclaré Dr Bena Mutuyi.

Et d’ajouter que les échantillons de ces sacs suspects ont été envoyés à l’Institut national de recherches biomédicales (INRB) pour plus d’investigations.

« C’est une maladie éruptive qui se manifeste par des éruptions cutanées du type vésiculo-papuleuses qui vont finalement tomber au fur et à mesure que la maladie évolue. Il y a la fièvre qui accompagne ça », a expliqué Dr Mutuyi.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner