Marche contre le M23 : le trafic suspendu à la frontière entre la RDC et le Rwanda

Le trafic est momentanément suspendu à la frontière entre la République démocratique du Congo (RDC) et le Rwanda, à la suite de la marche de colère contre les terroristes du M23 organisée par la société civile de Goma (Nord-Kivu). 

Des manifestants en colère se sont dirigés vers la grande barrière, alors que d’autres manifestants se sont retrouvés vers la petite barrière. 

La police a dû faire usage des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants remontés. 

Cette activité est organisée pour protester contre la chute de la cité de Bunagana entre les mains des terroristes du M23, soutenus, selon Kinshasa, par le Rwanda. 

La marche est partie du croisement communément appelé « Entrée Président » jusqu’au centre-ville, en passant par le gouvernorat de province. 

De nombreuses personnes ont pris part à cette manifestation dans les grandes artères de Goma pour exprimer leur soutien aux FARDC.  

Ils arboraient des banderoles sur lesquelles on pouvait lire en français : « courage et bravoure à nos vaillants FARDC, le M23, c’est le Rwanda de Kagame ».  

D’autres manifestants transportaient des cartons, symboles des cercueils où, l’on affichait l’effigie du président rwandais, Paul Kagame. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner