Prise de Bunagana : « Nous n’avons rien vu, ni entendu que les Ougandais auraient trahi leurs alliées FARDC » (MONUSCO)

La MONUSCO a qualifié, mardi 14 juin, de « non-sens » les allégations selon lesquelles l’armée ougandaise aurait trahi les FARDC, en facilitant aux rebelles M23 la prise de Bunagana (Nord-Kivu).

Le lieutenant-colonel Harvey, officier de liaison de la MONUSCO auprès des FARDC, l’a déclaré au cours de l’émission Dialogue entre congolais de Radio Okapi.

« Nous n’avons rien vu, ni entendu que (les Ougandais auraient) trahi leurs alliés FARDC », a assuré le lieutenant-colonel Harvey.

Il se demande par ailleurs « comment l’Ouganda, qui participe de façon active à combattre - en collaboration avec les FARDC et la MONUSCO, notamment le groupe ADF près de la région de Beni et dans le Sud de l’Ituri- aurait pu, tout d’un coup, se mettre à trahir le Congo ? » 

Le lieutenant-colonel Harvey a par ailleurs réitéré l’appel au calme lancé à toutes les parties par la cheffe de la MONUSCO, Bintou Keita.

Celle-ci, poursuit-il, salue la médiation menée par le président angolais Joao Lourenço.

SON//////////////////////////////////////////////////////////////////

/sites/default/files/2022-06/02._150622-p-f-kinsonltcolharveymonuscodec-00-web.mp3

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner