Le Potentiel : « Retombées du 3ème Conclave de Nairobi : Bientôt une force régionale de l’EAC pour la paix dans l’Est de la RDC »

 

Revue de presse du mardi 21 juin 2022  

La clôture du 3ème Conclave des Chefs d’État de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) sur la situation de paix et de sécurité dans la partie orientale de la République démocratique du Congo (RDC) tenu à Nairobi au Kenya est largement commenté par la presse de Kinshasa.  

La Force régionale d’Afrique de l’Est devra immédiatement être déployée dans les provinces de l’Ituri, du Nord-Kivu et du Sud-Kivu pour stabiliser les zones et imposer la paix en appui aux forces loyalistes, renseigne Le Potentiel.   

Cette force régionale, explique le journal, travaillera avec les autorités provinciales locales pour soutenir un processus de désarmement ordonné et permanent dans le cadre du Programme de désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation (DDRC-S) afin de créer les conditions de stabilité et de paix à l’Est de la RDC.  

Placée sous le commandement militaire du Kenya, cette force devrait être opérationnelle dans les prochaines semaines, ajoute La Tempête des tropiques.  

Le quotidien révèle que les troupes rwandaises ne seront pas déployées en terre congolaise. Entre-temps, fait remarquer le tabloïd, la taille de cette force, la durée des opérations et d'autres informations opérationnelles feront l'objet d'une communication ultérieur spécifique.  

L’Agence congolaise de presse (ACP) exploite le communiqué publié à l’issue de cette rencontre et rapporte que les Chefs d’Etat ont aussi recommandé l’intensification du processus politique par toutes les parties afin de permettre aux citoyens de la RDC de se sentir en sécurité et de pouvoir reprendre et poursuivre leurs activités sociales, culturelles et économiques respectives.  

Tous les groupes armés, tant étrangers que locaux, sont appelés à déposer les armes immédiatement et sans condition, et à s’engager au processus politique, ajoute l’agence.   

Pour sa part, L’Avenir relève le fait selon lequel, le Conclave a appelé à une cessation immédiate de toutes les hostilités à l’Est de la RDC et à tous les groupes armés, tant étrangers que locaux, à déposer les armes immédiatement et sans condition.   

Les Chefs d’Etat de l’EAC appellent en outre à la déclaration des provinces de l’Ituri, du Nord-Kivu (Bunagana, la plupart des régions du Petit Nord, Masisi, Lubero, Axe principal Beni-Kasindi) et du Sud-Kivu zones sans armes, où tout individu ou groupe portant des armes en dehors des forces loyalistes et légalement déployées, et mandatées dans le pays sera désarmé, insiste pour sa part La Prospérité.  

Dans un angle différent, Forum des As estime qu’à Nairobi, « les chefs d’État de l’EAC ont ménagé le Rwanda et le M23 ».  

Les chefs d’État réunis lundi 20 juin à Nairobi dans le cadre du 3ème sommet des pays de la Communauté de l’Afrique de l’Est, n’ont pas validé les thèses de la RD Congo, argumente le journal. Nulle part dans le communiqué final, le Rwanda n’est cité comme pays agresseur de la RDC.  De même le M23, désigné- avec raison- par Kinshasa comme étant un mouvement terroriste n’a pas été traité comme tel, conclut le quotidien.  

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner